Festival TRAJECTOIRES au FRAC !

Aurélie Ferruel & Florentine Guédon, Flora Bouteille, Tape ensemble & Clément Vercelletto

15.01.22
À partir de 16h

À l’occasion du Festival TRAJECTOIRES, découvrez 3 performances au Frac à Nantes en un après-midi !

Performance d’Aurélie Ferruel & Florentine Guédon
Il y a quelque chose de légèrement anachronique qui se dégage du travail, combinant sculptures et performances, de ce duo d’artistes dont la collaboration dure depuis 2010. Elles s’interrogent, sans utopisme candide, sur le sens de ce qui fait aujourd’hui communauté, ou sur la manière dont certaines traditions et savoir-faire peuvent être investis dans le champ de l’art. Surtout, avec humour et un certain sens du grotesque, elles placent les enjeux de transmission au cœur d’une pratique foncièrement ancrée dans les cultures populaires.
C’est avec un ensemble de sculptures en bois, céramique et verre que les deux artistes investissent la nouvelle antenne du Frac, comme une assemblée de créatures imaginaires envahissant les lieux. 
Réservez gratuitement votre place ici !

 
Performance de Flora Bouteille
Flora Bouteille appartient à une jeune génération d’artistes pour qui la pratique de la performance, pensée pour des environnements immersifs et multimédias, permet de mettre en exergue certaines situations sociales. Construites sur le mode de l’improvisation guidée, les pièces déployées au LU et au Frac à Nantes proposent d’expérimenter un partage des responsabilités entre ceux qui émettent un désir et ceux qui acceptent de le réaliser. En jouant autour des notions de secret, de sincérité et de stratégie, le public, autant que les performeurs, participent de la forme de la pièce, au sein d’une structure préétablie mais qui n’attend pas de résultat, qui n’a pas comme unique but celui de la représentation. 
 
Performance de Tape ensemble
Tape ensemble est une performance sonore analogique et humaine reposant sur l’écoute. Vingt personnes, d’horizons différents, forment un coeur de lecteurs cassettes. Dans chaque magnétophone une cassette bouclée soit environ six secondes de musique. Sur chaque bande, la même source, le même son continu est enregistré. L’irrégularité de reproduction du son donne à entendre des micros variations de timbre et de hauteur. Des harmoniques naissent et révèlent le lieu, l’espace devient un résonateur. L’ensemble produit une multidiffusion en mouvement qui se mêle au public, un coeur de sons et de corps, une cohorte, un ensemble d’individus, toujours les mêmes, toujours différents.
Conception et musique : Clément Vercelletto