Une communauté imaginée

XXXIIIe Ateliers internationaux

Sérgio Carronha, Mónica de Miranda, Musa paradisiaca, Rita Sobral Campos

1803
/ 050622

Pour cette 33e édition des Ateliers Internationaux, Laurence Gateau donne carte blanche aux artistes portugais.es, sous le commissariat de Miguel Amado !

Le lien entre art, politique et territoire est généralement au cœur des résidences et des expositions qui présentent des artistes dans un pays autre que le leur. Ce type de projet peut être considéré comme un instrument de construction de la nation, les œuvres réalisées par les artistes et/ou exposées tentant d’incarner l’identité de leur pays. Mais un pays est une « communauté imaginée », comme le dit le théoricien Benedict Anderson, et tout projet de ce type doit donc tenir compte du fait que les identités nationales sont par nature contingentes.

Les artistes sélectionnés représentent les diverses conditions que peuvent connaître aujourd’hui les artistes originaires ou basés au Portugal : une femme afro-portugaise basée à Lisbonne et éduquée en Angleterre ; une femme de la communauté LGBTQIA+ basée à New York ; un homme basé dans la campagne rurale qui travaille avec une galerie italienne ; et deux hommes basés à Lisbonne qui travaillent en collaboration. Ils appartiennent à quatre générations différentes, bien que tous aient émergé au cours des vingt-cinq dernières années. Certains ont une pratique plus conceptuelle, d’autres une approche plus sensorielle ; certains se concentrent sur le sujet, d’autres explorent la forme. Tous utilisent une variété de médias, dont l’installation, le film, la photographie, la sculpture et l’écriture. Pour certains, les récits et les symboles associés au Portugal ou au contexte portugais – qu’il s’agisse du tissu social ou du paysage – sont profondément pertinents pour leur travail. Pour d’autres, ces éléments ne sont qu’un point de départ ou un arrière-plan. Leurs axes de recherche se concentrent sur la représentation, c’est-à-dire sur ce qui permet à une personne de s’identifier à l’autre, en établissant (ou non) un lien intellectuel, physique, émotionnel et spirituel.

Manifestation organisée dans le cadre de la saison France-Portugal 2022 avec le soutien de la Fondation Calouste Gulbenkian – Délégation en France.