The Memory of Love

Ibrahim Mahama

En ce moment !
02.07.22 / 02.10.22

Pour le site de Nantes, Ibrahim Mahama propose une installation inédite mêlant architecture, sculpture et archive musicale.

Recyclant des éléments (portes, fenêtres…) de son atelier au Ghana à Tamale – sur le site d’un ancien silo au style brutaliste des années 1960 – combinés à une sélection de sa collection personnelle de wax et autres tissus artisanaux colorés aux multiples symboles et significations, il invite le spectateur à un voyage sonore et visuel dans le temps. Une fois de plus, Ibrahim Mahama poursuit son investigation autour de l’histoire de son pays et des suites – toujours perceptibles – de la période postindépendance.

Né en 1987 à Tamale, Ibrahim Mahama vit et travaille toujours dans le nord du Ghana où en parallèle de sa pratique artistique il a créé en 2019 l’espace Red Clay Studio et le Savannah Art Center for Contemporary Art (SCCA) deux structures ambitieuses à partir desquelles il développe productions, expositions et ateliers à destination de tous les publics. Présent dans de nombreuses manifestations internationales (Biennale de Venise, 2015 et 2019, Documenta, 2017, Biennale de Sydney, 2020), il a bénéficié d’une importante exposition personnelle à la Whitworth Gallery de Manchester en 2019.

Depuis une dizaine d’années, Ibrahim Mahama déploie une œuvre rigoureuse et socialement engagée en dialogue avec les différents musées, monuments ou lieux dans l’espace public qui l’accueillent. À travers ses interventions, souvent spectaculaires, l’artiste décortique des situations historiques taraudées par l’échec ou la faillite pour en excaver les contre effets qui peuvent surgir de ces contextes.

Ce projet – initié en 2019 par Laurence Gateau (Directrice du Frac de 2005 à janvier 2022) – est la première exposition personnelle en France de l’artiste.