Au fil des rêves

Charlène Guyon-Mathé

081122
/ 310123

Le Frac des Pays de la Loire propose aux lycées (d’enseignement général, professionnel ou agricole) et CFA (centres de formation d’apprentis) de la région de se fédérer au sein du dispositif thématique L’Art en valise. En 2022-2023, le Frac propose aux lycées de la Région de se fédérer autour du thème du récit.

Le Lycée Honoré d’Estienne d’Orves à Carquefou en partenariat avec le Frac propose un projet d’atelier participatif pour un petit groupe d’élèves volontaires, dans le cadre des « mardis de l’engagement ».Le Frac propose l’intervention de Charlène Guyon-Mathé.

Diplômée de l’école des beaux-arts d’Angers depuis 2016, la pratique de Charlène Guyon-Mathé gravite autour de ses rêves personnels, qui constituent une source d’inspiration.

«  Le rêve m’intéresse parce qu’il se compose d’une infinité d’associations et qu’il est insaisissable, en particulier pour le rêveur lui-même. Transmettre cette expérience fuyante est devenu pour moi une sorte de nécessité. J’éprouve la sensation de vouloir fabriquer, me retrouver face aux choses ou espaces que j’ai rencontrés. Dans ma pratique quotidienne, le rêve s’impose à moi comme un matériel à user, à façonner. Il ne s’agit plus de regarder le rêve – s’il a jamais existé… – comme un objet du passé, fini, mais comme quelque chose qui permettrait d’aller encore plus loin. » Charlène Guyon-Mathé

Née en 1992, Charlène Guyon-Mathé vit et travaille à Nantes. Artiste au langage polymorphe, son intention est de créer les objets d’un nouvel environnement entre reflet et vision altérée du monde. Ses œuvres prennent la forme de dessins, collages, sculptures en céramique ou en résine, ou encore de tissages.

L’atelier proposé par Charlène Guyon-Mathé pourrait faire ainsi écho au 1% artistique du lycée, œuvre de Pierre Ardouvin qui aborde les notions de rêve et de décor, elle-même répondant à la phrase de la façade du lycée : « Il n’y a rien de tel qu’un rêve pour construire le futur. »