Frac



FOCUS : LE FRAC EN CHANTIER
Fabrication des caisses de transport

Alexandra Bircken
Interceptor III
collection du Frac des Pays de la Loire

Un vaste chantier de récolement et de relocalisation des œuvres dans les réserves du Frac occupe le site de Carquefou jusqu'à sa réouverture au public au second semestre 2020.


Fabrication des caisses de transport

Pensé à partir des normes de conservation, l'emballage des œuvres va du simple tamponnage* constitué de matériaux neutres et stables chimiquement, à la création de dispositifs spécifiques intégrés à la caisse. Ces emballages sont réalisés sur mesure pour envisager toutes contraintes au moment du transport et de l'installation de l'œuvre. Les gestes de régie sont adaptés à chaque situation pour une mise en œuvre la plus simple possible et la plus sécurisée.

Alexandra Bricken, Interceptor III
collection du Frac des Pays de la Loire

Ici, dans le cas de l'œuvre Interceptor III de Alexandra Bircken, des couleurs contrastées (bleu et jaune) et des guides matérialisent la manière de mettre l'œuvre dans sa caisse. Le polypropylène (parois blanches de la caisse), le Tyvek (non tissé qui recouvre les pneus) et la peinture contribuent à préserver l'œuvre dans un microclimat et garantissent une protection essentielle en mouvement et en stockage. Les sangles assurent la stabilité de l'œuvre. Fermée, la caisse comporte sur sa paroi extérieure une signalétique. Par exemple, le poids est indiqué sur cette caisse, 280 kilos. Cette caractéristique doit être prise en compte lors du transport et de la manipulation par les régisseurs.

*Le tamponnage désigne les formes de protection et d’emballage souple : bullkraft, papier de soie, ethafoam.