Frac



Exposition
Xavier Veilhan
PLUS QUE PIERRE

du 21 septembre 2019 au 5 janvier 2020
Collégiale Saint-Martin, Angers

Après Delphine Coindet et Richard Fauguet, l'artiste Xavier Veilhan est l'invité de la troisième exposition proposée dans le cadre du partenariat entre le Département de Maine-et-Loire et le Fonds régional d'art contemporain des Pays de la Loire à la collégiale Saint-Martin. Ce partenariat s'inscrit dans l'axe amorcé l'an dernier : montrer la richesse des liens entre patrimoine et création.


Collégiale Saint-Martin

23 rue Saint Martin
49 000 Angers
02 41 81 16 00

info_collegiale@maine-et-loire.fr

Plein tarif : 4 €
Tarif réduit : 3 €
Gratuit pour les moins de 18 ans

en savoir +
https://www.collegiale-saint-martin.fr


PLUS QUE PIERRE

La collégiale Saint-Martin m’a beaucoup touché. C’est un lieu de stratification historique, très éloigné du neutre white cube. Mon idée de départ était de laisser cet endroit relativement intouché et plutôt que de l’envahir, de l’accompagner avec des éléments venus de l’extérieur. J’ai voulu ajouter notre époque à cet empilement historique, le prolonger, en poursuivant ma réflexion sur la statuaire et l’histoire de l’art.

Dans ce sens, la multiplication des socles a été pensée comme une zone intermédiaire, un emmarchement qui accompagne le regard du spectateur entre le sol et le mur. Leur essaimage me permet de jouer avec la 3ème dimension, voire de l’abolir complètement en gommant la ligne d’horizon.

Les éléments parallélépipédiques constituants la suspension semblent être en lévitation dans une certaine neutralité, ni au ciel sur terre.

Je m’intéresse beaucoup aux dispositifs théâtraux tels qu’ils ont été mis en place en Russie au début du siècle dernier, notamment après la révolution de 1917 et pour les fameux Ballets russes de Diaghilev. D’abord créés pour la scène avec des moyens assez pauvres, on les a ensuite retrouvé dans des contextes architecturaux comme par exemple les pavillons des expositions universelles. Je pense que nous pouvons mettre en rapport cette architecture idéologique avec l’architecture religieuse qui se déploie ici.

Après des expositions dans des lieux comme le château de Versailles ou le Pavillon français à la Biennale de Venise, je suis très heureux de retrouver le FRAC. Ces lieux ont été importants à mes débuts et ils le restent aujourd’hui.

Xavier Veilhan


Site Internet

http://www.veilhan.com/