Frac



Exposition
VIDEOPROJECT
prêt d'œuvres

du 21 septembre
au 18 novembre 2017
Forum du Quai, Angers

Parcours d'exposition dans la ville d'Angers

Né d’une volonté de rendre accessible l’art vidéo à travers une diversité d’oeuvres en mouvement, VIDEOPROJECT, événement d’ampleur inédite déjà en 2015, prend pour cette seconde édition une nouvelle configuration. Au regard d’une attente commune des partenaires et des publics, la manifestation entre cette année dans le mode de biennale en proposant un large panorama d’œuvres vidéo d’artistes présents sur la scène nationale et internationale.

Initié sur le territoire par la Galerie 5 de l’université d’Angers, l’artothèque d’Angers et l’association 24+1, l’événement 2017 multiplie ses lieux de diffusion. VIDEOPROJECT s’inscrit et rayonne dans le paysage urbain de différentes villes du grand ouest Angers, Nantes, Rennes, Saint-Malo. Sa singularité en tant que parcours d’art vidéo, émane également de ces lieux de diffusion dédiés à l’art contemporain et parfois plus inédits et décalés telles que les vitrines commerçantes ou les chambres des patients du CHU.

Dans le cadre de VIDEOPROJECT, le Frac présente quelques vidéos issues de sa collection dans le forum du Quai, haut lieu de création et de diffusion des arts vivants. Le choix des œuvres a été guidé par le contexte : un espace dédié aux arts de la scène. En écho au site, les vidéos questionnent notre vision de la théâtralité et de l'illusion.


Le Quai Angers

Cale de la Savatte
49100 Angers
Site Internet



Oliver Dollinger, Song Dong, David de Tscharner
œuvres de la collection du Frac des Pays de la Loire



The Missing Viewer d'Oliver Dollinger reconstitue un tour de magie créé par le célèbre illusionniste français du XIXe siècle, Robert Houdin. Au centre d’une piste circulaire, un homme manipule une caisse de transport d’œuvres d’art dont les côtés s’ouvrent pour en laisser voir l’intérieur. L’homme y entre, disparaît, en sort, rencontre son double, le tout dans une continuité troublante.

L'artiste chinois Song Dong utilise l'illusion pour mettre en avant les changements brusques survenus en Chine ces dernières années. Crumpling Shanghai montre la main de l’artiste en train de froisser brusquement des feuilles de papier où sont projetées des scènes de rue de la métropole. Entre modernité et tradition, pauvreté et richesse, Song Dong dévoile un pays fait de contradictions.

Captivante également la vidéo Faces de David de Tscharner. Sous nos yeux, l'artiste pétrit de l'argile et fait surgir avec une dextérité et une rapidité étonnantes, visages, gueules d'animaux, masques de théâtre, … une galerie de personnages qui une fois visibles s’effacent pour laisser place à d'autres